Le mythe des produits laitiers et pourquoi arrêter d’en consommer

Descriptif

Parce qu’en France le fromage est une religion!

Le mythe des produits laitiers

  • Avez-vous déjà entendu dire qu’il fallait consommer au moins 3 produits laitiers par jour ?
  • Que les produits laitiers sont indispensables pour avoir des os solides ?
  • Sans produits laitiers vous allez être carencé ?

 

Eh bien vous savez quoi ?

C’est faux et archi-faux.

Ce sont trois mythes auxquels il faut cesser de croire si vous voulez être en bonne santé.

Si vous voulez éviter que vos enfants fassent ces erreurs et compromettent leur santé si précieuse, alors lisez cet article jusqu’au bout et vérifiez s’il vous concerne.

Consommer 3 produits laitiers par jour…
sinon gare à la déminéralisation ! 

Nous entendons parler de plus en plus des problèmes liés à l’alimentation et plus particulièrement de l’impact délétère des produits laitiers sur notre organisme.

En effet, l’hyper industrialisation de la filière laitière engendre des produits de mauvaise qualité. Ils sont pointés du doigt comme étant la source de maladies dégénératives.

La consommation de produits laitiers animaux fait le lit des maladies auto-immunes telles que :

  • Maladie de Crohn
  • Maladie Coeliaque
  • Rectocolite hémorragique
  • Hypothyroïdie
  • Diabète de type 1
  • Dermatite herpétiforme
  • Arthrite rhumatoïde…

Alors que la majorité du corps médical recommande 3 produits laitiers par jour,  des médecins soupçonnent depuis de nombreuses années les produits laitiers d’être à l’origine de disfonctionnements au sein de notre organisme.

Un des impacts le plus cité est la relation entre  la consommation de laitages et les problèmes articulaires. De nombreux chercheurs incriminent le sucre (lactose) et les protéines (caséine) laitières.

Le lactose est une molécule complexe qui, pour être digérée a besoin d’une enzyme appelée lactase. Celle-ci est présente chez l’enfant jusqu’à 6-7 ans et disparait à l’âge adulte chez 85% de la population. Passé l’enfance, nous sommes supposés ne plus avoir besoin de lait puisque nous avons accès à la diversification alimentaire !

La plupart d’entre nous ne digérons pas le lactose et cette molécule est alors considérée comme un poison par notre organisme.

La caséine qui compose le lait de vache à hauteur de 80% se coagule en caillots blancs, soit par abaissement du pH  (pH 4,6- acidification) , soit par action enzymatique (présure présente dans l’estomac du veau*). À la différence de la caséine du lait humain qui ne coagule pas par simple acidification.

Inflammation et porosité intestinale

Les différents composants du lait provoquent une inflammation  permanente qui mène à la porosité intestinale. Au fil des années, les tissus de nos intestins se retrouvent criblés de petits trous. Ils laissent alors passer les protéines dans notre milieu interne. Ce passage entraine une réaction auto-immune et une inflammation chronique à différents endroits du corps. Cette inflammation se situe prioritairement au niveau articulaire.

Le Dr Jean Seignalet fut l’un des premiers médecins à mettre en évidence le lien entre la consommation de produits laitiers et les problèmes de santé.

* Présure: enzyme présente uniquement dans l’estomac du veau et servant à faire des fromages laitiers.

Nous ne sommes absolument pas adaptés aux protéines laitières qui sont destinées à faire prendre 300kg en quelques mois à un veau !

Lorsque l’on donne du lait de vache à un nourrisson, on le vaccine contre les maladies bovines ! Dès lors, on perturbe son système immunitaire. Sur un terrain génétique favorable, cette perturbation peut favoriser à l’âge adulte des maladies auto-immunes : la polyarthrite, les rhumatismes… »

On continue pourtant à vouloir nous faire croire que ces allégations ne reposent pas sur des preuves scientifiques. Les constats sont que la grande majorité des patients ont amélioré leurs symptômes inflammatoires en supprimant les produits laitiers…

Voici une interview  du Pr Joyeux réalisée par Elise Lucet (durée 5mn)

Le calcium contenu dans les produits laitiers…renforce nos os ! 

Vous pensez peut-être encore que pour être en bonne santé la seule bonne source de protéine est animale ?

Eh bien vous vous trompez !

Ou encore, vous croyez que ce que vous mangez n’a pas d’impact sur votre vitalité ?

C’est encore une grosse erreur !

Lorsque l’on commence à se pencher sur sa santé, on découvre tellement de choses à l’opposé de  ce que l’on nous a appris… il est parfois difficile de s’y retrouver ou tout simplement d’y croire.

En étudiant de plus prés le tableau ci-dessous vous constaterez qu’il y a davantage de calcium dans les fruits, les herbes aromatiques, les légumes secs ou encore les oeufs ( je parle des vrais oeufs de poules qui vivent en liberté!) que dans la viande ou dans le lait.

Savez-vous que le besoin nutritionnel moyen (assurant un équilibre avec les pertes naturelles de calcium aux travers des urines , de la sueur et des selles) a été évalué à 700mg par jour par les scientifiques ?

Cette évaluation pourrait être inférieure avec une alimentation allégée en sel et en produits animaux.

Nous savons aujourd’hui que les produits animaux favorisent la fuite calcique à cause de leur acidification.

Le rôle du calcium dans la prévention de l’OSTÉOPOROSE 

Le constat mondial souligne que les occidentaux ont plus de fractures que les asiatiques qui ne consomment pas de produits laitiers.

Cette réalité disparait dès lors que la population asiatique adopte une alimentation occidentale.

Une équipe de l’université Harvard (États-Unis), menée par une sommité en nutrition, Walter Willett, multiplie les études contestant l’intérêt du calcium laitier pour la santé osseuse et contre l’ostéoporose.

Parce qu’en France le fromage est une religion, j’ai décidé de vous dévoiler mes meilleures recettes de fromages végétaux  !

Je suis Cilou de CRUsine Académie, la spécialiste de l’alimentation vivante en France. Je crée depuis plusieurs années des recettes crues, rapides et délicieuses qui vont dans le sens de la santé. Je suis aussi une gourmande, j’aime me régaler et faire plaisir autour de moi avec de belles assiettes végétales.

Alors tout naturellement, lorsque j’ai fait des recherches sur la possibilité de réaliser des fromages végétaux, j’ai vraiment tenu à ce qu’ils soient goûteux et visuellement attirants.

Aimeriez-vous découvrir le plaisir de satisfaire vos papilles sans porter préjudice à votre santé osseuse ?

Pour aller plus loin, ma formation sur  » Les fromages végétaux »  vous apportera un nouveau regard sur les alternatives aux produits animaux. Elle va résoudre vos problèmes d’intolérences aux produits laitiers et satisfaire ce besoin de retrouver le goût et la texture des fromages traditionnels.

Pour recevoir votre accès immédiatement à cette nouvelle formation, cliquez sur le bouton ci-dessous :

Cet article vous a plu ?
Allez encore plus loin rejoignez-moi sur mes formations  en ligne :

– Comment créer des menus à base de végétaux crus
– Les méthodes de déshydratation, de lactofermentation ou comment maitriser les produits laitiers végétaux
– Savoir quoi répondre aux questionnements de votre entourage
– Tout en  ayant la satisfaction de réussir de délicieuses recettes pour vous et votre famille

Aucun commentaire

Merci de laisser votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.