Demain tous flexitariens !

Êtes vous flexitarien?

Kesako encore que ce nouveau mot?

Un flexitarien est une personne qui, la plupart du temps fait la part belle aux aliments d’origine végétale. Cela, sans pour autant s’interdire de temps en temps de la viande ou du poisson.

Demain tous flexitariens ?

Il semble que cette voie du milieu séduise de plus en plus de monde. Le flexi ( on va le nommer ainsi) se dirige vers une consommation plus qualitative car il s’interresse à sa santé. Ainsi, le flexi n’est pas un végétarien qui s’autorise quelques écarts, mais un consommateur responsable qui choisit des produits qualitatifs tout en privilégiant le végétal. Son approche culinaire reste cependant gourmande et conviviale.

Vous êtes peut être flexi sans le savoir. Je rencontre de plus en plus de personnes qui ont adopté cette pratique alimentaire sans avoir mis de nom dessus.

Entre nous, toutes ces cases commencent à devenir parfois compliquées…..entre végétarien, végan, crudivores, frugivores, sans gluten, sans produits laitiers. Et puis il y a ceux  qui s’inscrivent dans plusieurs cases en même temps. Il est parfois difficile de s’y retrouver.

Le flexitarien n’est pas qualifié d’extrémiste et ne se coupe pas de la société par ses choix alimentaires. Je crois qu’il peut séduire beaucoup de monde. Il est sensible à la cause animale et au respect de l’environnement mais pas au point de le revendiquer à tout bout de champs. Il achète des produits bio mais pas que. Il est parfois inscrit à une AMAP ou cultive un petit bout de jardin. Il y a chez le flexi une  conscience du besoin de changer de paradigme mais pas de façon radicale.

Comment est né le flexitarisme ?

Suite aux nombreux scandales alimentaires successifs, aux préoccupations écologiques, au respect des animaux… Diverses raisons peuvent expliquer l’engouement pour ce mouvement. Ce qui aurait pu ne rester qu’une mode devient une tendance mondiale qui me parait être une excellente orientation.

Trop de viande tue la planète et rend malade

D’un point de vue environnemental, nous savons tous que la viande à tous les repas est aujourd’hui une véritable hérésie. Limiter sérieusement sa consommation participe à la sauvegarde de la planète. L’élevage émet plus de gaz à effet de serre que les transports. Il nécessite  une grande quantité de céréales et d’eau (8 % de la consommation planétaire) et 3 millions d’hectares de forêts lui sont sacrifiés chaque année. Tout cela pour nourrir  une petite partie de la planète pendant que l’autre meure de faim.  Si vous mangez encore de la viande soyez au moins intransigeants quant à sa provenance.

Les bonnes raisons de devenir flexitarien

Les fruits et légumes frais, la viande et le poisson de qualité (en quantité modérée), renferment fibres, vitamines, minéraux et oligo-éléments. Ces propriétés nutritionnelles seraient idéales à notre bonne santé. La consommation ponctuelle de poisson ou de viande permettrait d’éviter d’éventuelles carences. Les apports de ces types d’aliments peuvent parfaitement être palliés par des aliments végétaux. 

Orthorexique le flexi?

Être flexi, c’est aussi un bon moyen de ne pas se faire taxer  d’orthorexique par son entourage. En faisant tout de même attention à ce que l’on mange. Tout le monde peut devenir flexi, pas de matériel particulier à acquérir juste un peu de bon sens. Le même bon sens que celui dont étaient dotés nos grand-parents. Être flexi c’est commencer en douceur son chemin vers le végétalisme et c’est une excellente décision pour s’affranchir du mythe concernant les protéines animales.

Que pensez-vous du flexitarisme ?

N’hésitez pas à laisser votre message.

Vidéo de Conso Mag

Stages pratiques

  • Dernières places pour le stage de 4 jours de Novembre 2017
Tags:
Aucun commentaire

Merci de laisser votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

This is a demo store for testing purposes — no orders shall be fulfilled. Rejeter